Revitalisation du Centre-Bourg autour de la place du marché aux bestiaux - Villers-Bocage - 14

Revitalisation du Centre-Bourg autour de la place du marché aux bestiaux - Villers-Bocage - 14

Des espaces publics repensés, un pôle de santé libéral et ambulatoire et des logements pour donner une nouvelle vie à l’ancienne place du marché aux bestiaux de Villers-Bocage

Au cœur de la commune de Villers-Bocage, la place du marché aux bestiaux occupait une place importante dans la vie économique de la ville, et représentait aussi un espace de vie et de convivialité très apprécié des Villers-Bocagiens. Depuis la cessation d’activité du marché aux bestiaux en 2001 et sa démolition, un terrain vague remplace l’ancien marché. C’est dans ce contexte que la SHEMA a été mandatée par la commune de Villers-Bocage afin de développer un véritable projet urbain.

A l’issue d’une première phase d’étude, la commune de Villers-Bocage, Pré-Bocage Intercom, la SHEMA et leurs partenaires ont imaginé un plan d’action global visant à développer un projet attractif pour le territoire et au service des habitants. Ainsi, autour d’une nouvelle place publique recomposée, un pôle de santé et des logements prendront place pour redonner vie à cet espace de cœur de bourg.

Un pôle de santé intercommunal

Le bâtiment imaginé par l’équipe de concepteurs DHD architectes, se situera au sud-ouest de la place du marché aux bestiaux et s’étendra sur une surface totale de 1 317 m², répartis de la manière suivante :

  • Un parking en sous-sol de 517 m², soit 17 places de parking.
  • Un espace dédié à la pratique de la médecine de 800 m², pouvant accueillir 18 praticiens.

Une attention particulière a été portée à la performance énergétique, le bâtiment devrait être de niveau E4C1, ce qui correspond à un bâtiment avec bilan énergétique nul (ou négatif) sur tous les usages et qui contribue à la production d’énergie renouvelable à l’échelle du quartier. La conception du bâtiment de niveau attendu E4C1 permettrait aussi au pôle de santé intercommunal d’anticiper la RE 2020 qui doit entrer en vigueur en 2021.

L’approche bioclimatique mise en place en phase de conception permet d’optimiser et de gérer les apports solaires afin de réduire les besoins en chauffage et éclairage. De plus, la toiture du bâtiment sera entièrement recouverte de panneaux solaires afin de subvenir aux besoins en énergie du pôle de santé intercommunale. Suite à la confirmation d’un partenariat avec le SDEC, celui-ci financera entière l’acquisition et l’installation des panneaux solaires.

Un petit immeuble de 11 mètres de haut sera construit au Nord-Est de la place. Celui-ci permettra d’accueillir 23 logements allant de 40 à 79 m². Chaque logement disposera d’une place de parking. Afin de favoriser l’insertion du bâtiment dans l’environnement bâti, la façade de l’immeuble sera recouverte d’un enduit gratté (style architectural d’après-guerre) très répandu dans la commune, ainsi que d’éléments métalliques plus modernes.

Dans l’optique de redonner un aspect naturel et authentique à la place du marché aux bestiaux, un mail planté réservé exclusivement aux piétons traversera la place de Nord-Ouest en Sud-Est. Les extrémités de ce mail planté seront aménagées de la manière suivante :

  • Nord-Ouest : aménagement d’une place en pavé avec une fontaine sèche ainsi que des bancs.
  • Sud-Est : aménagement d’un espace vert, future réserve foncière.

Ces aménagements permettront aux habitants du nouvel immeuble, aux patients du pôle santé intercommunal, ainsi qu’aux Villersois d’avoir accès à un espace convivial et naturel en plein cœur de la commune.

Afin de faciliter l’accès aux nouveaux complexes et espaces de la place du marché aux bestiaux, un total de 188 places de stationnement va être aménagé autour de la place de la manière suivante :

  • 132 places de stationnement seront aménagées autour de la place.
  • Un parking de 56 places de stationnement sera construit derrière le Centre Richard Lenoir.

 

Recomposition de la place du marché et projet urbain d’ensemble :

La requalification de l’ancienne place du marché aux bestiaux est estimée à 2 Millions d’euros HT.

  • Maitre d’ouvrage : PRE-BOCAGE Intercom-Normandie
  • Maitre d’ouvrage délégué : SHEMA
  • Maitre d’œuvre : ADEPE, INGERIF

Construction du Pôle de Santé Libéral et Ambulatoire (PSLA) :

La construction du Pôle de santé intercommunal quant à elle, est estimée à 1,4 Millions d’euros. Elle bénéficie également d’un financement.

  • Maitre d’ouvrage : PRE-BOCAGE Intercom-Normandie
  • Maitre d’ouvrage délégué : SHEMA
  • Maitre d’œuvre : DHD

Construction des logements

  • Maitre d’ouvrage : VESQUAL
  • Maitre d’œuvre : ARTEA

Les opérations sont financées par la commune de Villers-Bocage, l’Intercommunalité Pré-Bocage -Intercom Normandie, la Région Normandie, le Département, l’Etat, l’agence de l’eau et des Fonds Européens.

Situation

Contact conseil

Frilay Evelyne

02 31 06 66 89

Validation *
Envoi
Télécharger la documentation