SHEMA

Notre-Dame-de-Gravenchon : pose de la 1ère pierre du bâtiment « Les Terrasses »

Image Les Terrasses Notre Dame de Gravenchon SHEMA

L’opération « cœur de ville » conduite par la SHEMA pour la Ville de Notre-Dame-de-Gravenchon entre dans une nouvelle phase de travaux. Le mercredi 17 décembre 2014, la première pierre du bâtiment « Les Terrasses » a été posée par Virginie Carolo, Maire de la Ville de Notre-Dame de Gravenchon, Jean-Philippe Rigaud, adjoint au maire chargé des Grands projets, et Alain Kendirgi, Directeur général de la SHEMA. Après l’aménagement des premiers espaces publics débutés en 2013, cette manifestation marque le début d’une nouvelle phase de 10 mois de travaux de construction.
Le futur bâtiment devrait accueillir, à la rentrée 2015, au moins cinq implantations commerciales, dont la nouvelle agence de la société gravenchonnaise d’ambulances, relocalisée dans ce nouvel immeuble. Les autres implantations sont en cours de négociation et seront principalement constituées d'activités déjà implantées dans la commune et qui, dans le cadre de l’opération « cœur de ville », pourront se déplacer dans ce nouvel immeuble.
Situé à proximité de l’entrée principale de la ville, sous la rue de la République, à l’emplacement d’un ancien garage, le premier bâtiment du projet de renouvellement urbain « Cœur de Ville » sera une construction modulaire de 500m² répartis sur trois niveaux : un sous-sol, un rez-de-chaussée accessible depuis les nouveaux espaces publics et un R+1 accessible par une passerelle depuis la rue de la République.
Cette première opération de construction s’inscrit dans le cadre d’un projet de renouvellement urbain de longue haleine qui vise à restructurer le centre ville de Notre-Dame-de-Gravenchon et faire émerger une image communale forte.

3 axes pour un projet qui se déroulera sur une quinzaine d’années :
• revaloriser l’entrée de ville, première vitrine de Notre-Dame-de-Gravenchon (avenue du Président-Kennedy et environs),
• améliorer la lisibilité du Cœur de Ville (restructuration du centre-ville, affirmation des limites des espaces publics, définition d’une identité propre, renforcement de l’offre commerciale...),
• renforcer l’attractivité et la fréquentation du Cœur de Ville (favoriser les liens entre les secteurs, les activités et les équipements du centre-ville, valoriser les mobilités douces, renforcer les espaces de rencontre, lieux de promenade et de détente, améliorer l’offre en stationnement...).

Retrouvez cette actualité sur le site de la Ville



Le quartier Chardine présente son histoire

Fouilles nouveau quartier Chardine Tourlaville Manche vue cercle funéraire age des métaux

Présentation du bilan des fouilles le jeudi 13 novembre à 18h30 à la salle Renan, située sur le port du Becquet - 102 rue Roger Lucas à Tourlaville

Après 8 semaines de fouilles sur l’emprise du futur quartier Chardine à Tourlaville, l’intervention des archéologues s’achève par une présentation au grand public et à la presse des résultats de leurs recherches le jeudi 13 novembre à 18h30 salle Renan sur le port du Becquet. 

Missionnée par la SHEMA en charge de l’aménagement du nouveau quartier, l’équipe (sociétés Paléotime et Archéodunum) dirigée par Anne Hauzeur, docteur en archéologie, présente ce jeudi 13 novembre les vestiges découverts lors de leurs investigations. Celles-ci ont permis d’explorer deux des trois zones présentant un intérêt majeur et de découvrir des vestiges datant de la période de l’âge des métaux, notamment un monument funéraire, élément le plus ancien du site. Ce type de vestige est rare dans la région et renseigne sur l’histoire de l’occupation humaine du territoire communal.
L’histoire se poursuit
Le quartier Chardine initié par la Ville de Tourlaville et dont la réalisation a été confiée à la SHEMA, constitue une des dernières extensions urbaines de l’agglomération. Il accueillera une centaine de logements de typologie variée (logements sociaux, location accession, accession, maisons groupées et lots libres) sur environ 7ha. Ce nouvel espace urbanisé se situe dans un environnement privilégié mais sensible, aussi l’aménagement présentera toutes les caractéristiques d’un urbanisme durable, respectueux de l’environnement, préservant les ressources naturelles et privilégiant la qualité architecturale et paysagère. Ces interventions seront conduites en étroite relation avec la commune de Tourlaville qui valide toutes les étapes importantes de l’opération d’aménagement.
La prochaine étape, préalable au début des travaux, est l’obtention des dernières autorisations administratives prévue pour le printemps 2015.
La SHEMA, société d’économie mixte portée à plus de 75% par un actionnariat public, intervient depuis 25 ans en faveur du développement des territoires notamment à travers la réalisation d’opérations d’aménagement. Elle conduit actuellement la réalisation de la ZAC des Bassins à Cherbourg-Octeville et de quartiers d’habitat à Granville, Saint-Pair-sur-Mer, Saint-Vaast-la-Hougue, les Pieux ou encore Verson (14) et Le Havre (76) et mettra toute son expérience au service de la réussite de ce projet.

Contact :
SHEMA
Guénolé TREGUER
Chef de projet
02 31 46 91 40
gtreguer@shema.fr

 



1ère pierre du Centre Multifonctionnel du Grand Hameau au Havre

Pole multifonctionnel du Havre - Le Grand Hameau - SHD

Situé à l’entrée Nord-Ouest de l’agglomération du Havre, entièrement recomposée, le Grand Hameau offre un cadre de travail et d’habitat réconciliant les infrastructures de la Ville et le paysage cauchois.

Sous l’impulsion de la Ville du Havre, la Société Havraise de Développement* et le Cabinet d’architecture SUD ont conçu un équipement mixte composé d’un centre commercial et de bureaux qui constituera le Pôle de services et de commerces de l’éco-quartier du Grand Hameau. 

Ainsi autour d’un grand supermarché bio naturéO, de 650m2 de surface de vente, s’installeront des commerces et des services de proximité sur environ 1 200m2 accessibles par la rocade nord ou à pied pour les 3 000 habitants du Grand Hameau.

Le bâtiment de bureaux RT 2012 de 1 800m2 en R+3 accueillera sur deux niveaux un pôle de santé regroupant des professionnels médicaux et paramédicaux.

La première pierre de ce nouvel espace d'activité a été posée le jeudi 25 septembre par le député-maire de la Ville du Havre  Édouard Philippe en présence des dirigeants de la Société Havraise de Développement : Michel FORTIN, Président, Matthias NAVARRO, et Alain KENDIRGI, Administrateurs .

L’ouverture des premiers commerces est prévue pour le 2ème trimestre 2015.

* : La Société Havraise de Développement (SHD) est née de la rencontre de 3 acteurs économiques. Elle réunit les expertises d’un aménageur : la SHEMA, d’un promoteur : REDMAN et d’un spécialiste de commerce de coeur de ville : ETAMINE.

On en parle

Septembre 2014

[ Eco-Quartier du Grand Hameau - Le Havre ]



Le Pôle de Santé de la Ferté Macé inauguré

Pôle de santé de la Ferté Macé - Orne - Normandie - SHEMA

Un projet partagé
Après 13 mois de travaux, la transformation de l’ancien internat du Lycée des Andaines, situé Rue du 14 juillet, en Pôle de Santé est achevée. « Le Pôle Santé », désormais ouvert au public depuis plusieurs mois, a été officiellement inauguré ce vendredi 12 septembre. Initié par la Commune de la Ferté Macé, ce projet est le résultat d’une volonté partagée entre une quinzaine de professionnels de santé et la collectivité pour renforcer l’offre de santé sur leur territoire.
Le Pôle de santé regroupe 15 professionnels, médecins généralistes, chirurgiens-dentistes, kinésithérapeutes, psychothérapeute, infirmières, orthophonistes, diététicienne, podologue, une équipe de 4 personnes pour l'hospitalisation à domicile et un laboratoire d'analyse médicales. Ce nouvel équipement est également dimensionné pour accueillir de nouveaux praticiens (20 au total), en particulier sont disponibles 2 cabinets pour accueillir de nouveaux médecins généralistes, 1 chirurgien dentiste, 1 profession paramédicale.
La concrétisation de ce projet est l’aboutissement d’une politique locale volontariste en faveur du renforcement de l’offre de santé sur le territoire. Les objectifs sont de faciliter le remplacement des praticiens qui partent à la retraite et de permettre un meilleur accompagnement des patients par une prise en charge globale (prise en charge coordonnée des soins, prévention, éducation thérapeutique, etc.).
En effet, la médecine libérale a, depuis plusieurs années, opéré un virage important avec comme objectifs de maintenir et d’améliorer l’accès aux soins, de favoriser l’organisation professionnelle et de privilégier les liens entre praticiens à travers la mise en place de pôles médico-sociaux. A ces facteurs d’évolution qui tendent à regrouper des professionnels entre eux s’ajoutent la nécessité de respecter les règles d’accessibilité. Cette évolution est particulièrement nécessaire en milieu rural, où la désertification médicale est grave, car elle améliore les conditions d’exercice de l’activité et favorise le renouvellement des professionnels. 
A la création de ce PSLA, s’adosse le laboratoire d’analyses médicales de la Ferté Macé et ses 35 employés, dont les anciens locaux, situés en cœur de bourg, étaient trop étroits.
Le bâtiment réhabilité s’étend sur environ 1 850m² répartis sur 4 niveaux, la moitié de cette surface est réservée au laboratoire d’analyses. Un parking commun pour le stationnement du public complète cet ensemble immobilier.

La SHEMA, mandatée par la Commune de la Ferté Macé, a accompagné celle-ci dans la conduite de cette opération complexe de transformation d'un bâtiment existant en Pôle Santé Libéral Ambulatoire et en laboratoire d’analyses médicales.
Cet accompagnement se caractérise par la conduite de l’opération sous ses aspects administratifs, juridiques, économiques, financiers et techniques. La Shema dispose d’un véritable savoir-faire en matière notamment de PSLA, pour avoir travaillé sur de nombreux Pôles de santé en Normandie.
Ce projet a été réalisé sous la coordination de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et avec l’appui du docteur Gal, Président de l’Ordre des Médecins de l’Orne, de l'Union Régional des Médecins Libéraux (URML), du Pays du Bocage, de la Région Basse-Normandie, du Conseil Général de l'Orne et de l'Etat.

Quelques chiffres
• Démarrage du chantier : janvier 2013
• Superficie du bâtiment : env. 1850 m² sur 2 niveaux
• Investissement immobilier global (PSLA + laboratoire) : 2 500 000 € HT
• Subventions  destinées au PSLA :
- FEADER : 150 000 €
- FNADT (Etat) : 100 000 €
- DETR (Etat) : 200 000 €
- Région Basse-Normandie : 150 000 €
- Conseil Général de l’Orne : 100 000 €
- Participation communale : 600 000 €
• Livraison : Février 2014
 

On en parle :



Habitat : de nouveaux lots libres disponibles à Saint-Vaast-la-Hougue

Saint-Vaast la Hougue carte

Idéalement situé à 100 m de la mer et 5 min du port de Saint-Vaast-la-Hougue, le nouveau quartier «Le bout du Fil», aménagé par la SHEMA pour la commune de Saint-Vaast-la-Hougue, propose à la commercialisation 11 nouveaux terrains à bâtir.

La réalisation de ce nouvel espace à vivre est centrée sur la qualité urbanistique, architecturale et paysagère. Ce nouveau quartier fait en effet la part belle aux espaces paysagers et à la mise en valeur d’un environnement exceptionnel, celui-ci s’organise depuis sa partie Sud autour de la voie verte et de l’aménagement des abords du cours d’eau, véritable espace de promenade au bord de l’eau.

Le quartier du « Bout du Fil » bénéficie également des nombreux atouts de la commune : commerces, services de proximité, écoles, port de plaisance, espaces de promenade singuliers (notamment accès à l’ile de Tatihou), patrimoine historique et touristique remarquable.
La mise en vente de nouveaux lots, libres de constructeurs, marque une nouvelle phase du développement maîtrisé de la commune. L’offre constituée de terrains allant de 450m² à 690m² à partir de 48 700 € séduit déjà les acquéreurs qui projettent de construire leur maison dans ce nouveau quartier qui se dévoile étape par étape.

Juillet 2014

[ Quartier du Bout du Fil - Saint-Vaast-la-Hougue ]



Elitech Clinical Systems poursuit son développement à Sées

elitech sees developpement industriel orne

Implantée à Sées, l’entreprise Elitech Clinical Systems, fabriquant de réactifs pour les laboratoires d’analyses médicales, va doubler la surface de ses bâtiments pour accompagner sa forte croissance. La SHEMA, promoteur du projet immobilier, conduit l’opération dont les travaux ont débuté au mois de février 2014. La SAS immobilière de Normandie*, filiale de la SHEMA,  a également été mobilisée pour assurer le portage de  l’opération.
Le nouveau bâtiment de 1 500m², conçu par l’architecte Philippe Lasser, est destiné aux activités de fabrication, conditionnement et stockage, un nouveau parking de plus de 45 places vient compléter le programme de travaux. Ce nouvel outil industriel doit être opérationnel pour la fin de l’année et permettra à Elitech de poursuivre son expansion à l’international où ses produits sont déjà distribués dans 90 pays.
Appartenant à la société à Elitech Group, spécialiste des marchés de niches dans tous les domaines de la biologie médicale, l’entreprise qui emploie déjà plus de 50 salariés à Sées prévoit également de renforcer ses équipes pour  soutenir son développement.
Ce projet a reçu le soutien du Conseil Général de l’Orne à travers la mobilisation du Fonds départemental de développement économique (FDDE) : une aide à l’investissement immobilier.


* : La SAS Immobilière de Normandie intervient dans des projets d’immeubles de bureaux, de bâtiments industriels et artisanaux ou de locaux commerciaux, c’est un outil destiné à compléter l’offre de la SHEMA aux entreprises d’une structure de portage en immobilier. Agissant comme une « foncière », elle apporte aux entreprises une solution « investisseur », leur permettant de concentrer leurs investissements sur leurs équipements ou encore la recherche et développement.


Pour en savoir plus, consultez le site du Conseil Général de l'Orne

Mai 2014