SHEMA

Visite de l'écoquartier de Verson

Ecoquartier de Verson

Dans le cadre du mois de l'architecture contemporaine en Normandie 2016, la Ville de Verson, la SHEMA, Territoires Pionniers et l'atelier Madec ont présenté au public l'écoquartier de Verson le mercredi 23 mars. Plus d'une soixantaine de participants ont parcouru les espaces aménagés par la SHEMA et Edifides et découvert les aménagements de la première phase de travaux. 

A l'issue de cette visite des espaces publics, c'est l'opération de 52 logements conçus par l'atelier Bettinger Desplanques - Architectes - sous la maîtrise d'ouvrage de la Plaine Normande, qui a fait l'objet d'une présentation.

Télécharger la fiche de présentation de l'écoquartier de Verson : ici

Mars 2016

[ Eco-quartier - Verson ]



STRATEGIE TERRITORIALE - L'AIGLE : LES OPERATIONS TIROIRS BOOSTENT LE DEVELOPPEMENT LOCAL

IMV_LAIGLE

En constituant une offre foncière immédiatement disponible, la SHEMA aux cotés des collectivités crée les conditions favorisant le développement économique local. Elle répond ainsi à la demande des entreprises en matière de locaux neufs et réhabilite leurs locaux laissés vacants pour leur donner une seconde vie. Ce patrimoine  d’occasion décuple ainsi l’offre initiale et répond au besoin des entreprises en croissance.
Attention, avec la SHEMA, une opération peut en cacher d’autres ! En 2013, LTI, entreprise spécialisée dans l’aéraulique installée depuis plus de 40 ans à L’Aigle, sollicite la Communauté de Communes pour s’agrandir. Une solution doit être trouvée, au risque de la voir partir. Grâce aux réserves foncières et à l’aménagement de la zone industrielle de la Foucardière réalisé dans le cadre de la concession d’aménagement signée entre la CDC et la SHEMA, un terrain est rapidement trouvé. Un nouveau bâtiment de 4 500 m2 y est construit par la SHEMA, qui rachète et réhabilite aussi les locaux laissés libres par LTI. Quatre structures s’y sont, depuis, installées : l’entreprise aiglonne AEM, la maison des services numériques, une antenne du centre de formation alençonnais ISF Normandie Maine, et l’artisan menuisier Creabois. Au total, cette vaste opération tiroir a permis de maintenir 75 emplois sur le territoire de la CDC et d’en créer 45 autres.

EN VIDEO
Jean Sellier, président de la Communauté de communes du Pays de l’Aigle et de la Marche, qui a développé plusieurs zones d’activités avec la SHEMA.

Mars 2016



POLES DE SERVICES - NORMANDIE : LES POLES DE SANTE MAILLENT LA NORMANDIE

Pole santé de Condé sur Noireau

La SHEMA accompagne les collectivités dans l’étude et la réalisation de pôles de santé libéraux et ambulatoires : des projets destinés à garantir une offre de soins de qualité sur l’ensemble du territoire.

Les pôles de santé libéraux et ambulatoires (PSLA), avec le soutien des Agences Régionales de Santé, fleurissent partout pour lutter contre la désertification médicale. En France, d’une petite dizaine en 2006, on en dénombrait plus de 600 fin 2015. La Basse-Normandie a été pionnière dans ce domaine. En tant qu’acteur de l’aménagement et du développement du territoire, la SHEMA s’est saisie du concept dés le départ. « La notion de pôle de santé va bien au-delà d’une opération immobilière classique car elle repose d’abord sur la volonté des professionnels de santé de se réunir pour organiser une offre de soins attractive et pérenne sur leur territoire puis sur la définition d’un programme spécifique à chaque situation, souligne Lucile Cantet, directrice départementale à la SHEMA. Notre rôle consiste ainsi à assurer l’interface entre la collectivité initiatrice du projet et les professionnels de santé, puis assurer la construction, l’installation des professionnels et la mise en service. »
Ces dix dernières années, la SHEMA a accompagné la conception et la réalisation d’une quinzaine de pôles de santé en Normandie, essentiellement en milieu rural (principalement des PSLA et Maisons de Santé Pluridisciplinaires labellisés mais également des initiatives privées). Mais de nouvelles opérations commencent à voir le jour sur des villes de taille moyenne.

TEMOIGNAGES
PASCAL ALLIZARD
Président de la communauté de communes du Pays de Condé et de la Druance
« Notre pôle de santé a ouvert en 2014, à Condé-sur-Noireau. Ce n’est pas une opération comme les autres. C’est un projet complexe pour une petite collectivité comme la nôtre (10 000 habitants) et c’est pourquoi le recours à un tiers de confiance comme la SHEMA constitue à mes yeux un élément indispensable à la réussite du projet. Au-delà de ses compétences dans la réalisation de projets immobiliers, la SHEMA a su assurer l’interface entre la collectivité et les professionnels de santé et a su synthétiser  les attentes et les contraintes de chacun de façon à ce que chacun s’y retrouve. »

PAUL CHANDELIER
Président de la communauté de communes de la Suisse normande

« Notre pôle de santé a ouvert en novembre 2015 à Thury-Harcourt, après plusieurs années de réflexion. C’est un projet qui demande du temps et qui implique une autre organisation de l’offre de soins par les professionnels de santé. En nous rapprochant de la SHEMA, en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage, nous avons pu bénéficier d’une palette de compétences pointues et d’une grande capacité d’écoute et de dialogue. Pour une collectivité comme la nôtre (13 000 habitants), pouvoir s’appuyer sur un acteur comme la SHEMA est rassurant. »
 

Mars 2016

Présentation du PSLA de Condé-sur-Noireau



EQUIPEMENTS PUBLICS - LE HAVRE : ECOLE NATIONALE SUPERIEURE DE LA MARINE

ENSM LE HAVRE

Au Havre, le navire école de la marine marchande, inauguré le 6 octobre dernier par le président de la République, accueille prés de 700 élèves dans un bâtiment ultramoderne intégré au pôle universitaire. Sur 7 niveaux, l’école de 10 000 m2 de bâtis est organisée autour du concept pédagogique appelé « Ship-in-School ».
Ainsi le bâtiment aux allures de navire comprend notamment 7 simulateurs de passerelles, une salle des machines, une passerelle technique, un simulateur de navigation pour se former à l’entrée dans tous les ports du monde, des chambres à coucher pour permettre la simulation des quarts… Objectif : un apprentissage de la navigation dans les conditions les plus proches de la réalité. La SHEMA, dans ce projet d’Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM), est intervenue en tant qu’assistant à la conduite de projet.

Mars 2016

Lien vers la page du projet 



QUARTIER HABITAT ACTIVITES - LOUVIGNY : UN QUARTIER AU LONG COURS

Louvigny quartier du long cours

Quartier mixte mêlant habitat, commerces, artisanat et services, le quartier du « Long Cours » est l’exemple d’un développement urbain maîtrisé.
Livré en 2015 par la SHEMA à la commune, il est considéré aujourd’hui comme un modèle du genre en Normandie.

Eco-quartier avant l’heure ?
Le quartier du « Long Cours » a été construit autour d’un plan d’art urbain précurseur. Celui-ci organise la mixité des programmes et propose une densité importante tout en s’appuyant sur le cadre naturel préservé de la commune. Dés 1997, il a permis de mettre en œuvre des réponses innovantes à l’ensemble des problématiques environnementales et sociales actuelles : mixité fonctionnelle, sociale et inter-générationnelle ; diversité architecturale ; qualité des espaces publics, des commerces et de l’environnement.
Sur 26 ha, le quartier comprend 435 logements, de la maison individuelle au logement collectif en passant par l’intermédiaire et le papy-loft, un centre commercial et une zone d’activité.

Innovation et diversité
La SHEMA, associée au processus de réflexion, n’a pas hésité à soutenir les projets expérimentaux et à innover pour garantir les objectifs de la commune. Elle a porté pendant plusieurs années les terrains nécessaires à l’aboutissement d’un projet d’habitat participatif (13 logements) malgré les sollicitations des promoteurs privés. Une même démarche volontaire a permis l’implantation d’un EHPAD au cœur du quartier. La SHEMA a, par ailleurs, assuré la promotion du centre commercial afin de permettre l’implantation des commerçants locaux et de garantir la qualité urbaine du projet. « Nous cherchons sans cesse les solutions les plus adaptées pour répondre aux ambitions de la collectivité, nous nous inscrivons dans une démarche d’innovation permanente pour favoriser l’émergence des projets d’intérêt », rappelle Alain Kendirgi, directeur général de la SHEMA. 

TEMOIGNAGE
PATRICK LEDOUX, Maire de Louvigny
« Une opération de développement comme celle-ci ne pouvait être portée par notre commune. Recourir à une société d’économie mixte correspondait à nos valeurs. Les réalisations de la SHEMA, en particulier sur Hérouville-Saint-Clair nous avaient convaincus. La SHEMA est un acteur aux compétences solides et au carnet d’adresse développé, qui sait faire preuve de disponibilité et de réactivité. Quand on voit le résultat, nous ne regrettons pas d’avoir pris le temps, d’avoir été exigeants. La commune a gagné 1 000 habitants et 800 emplois, de manière maîtrisée. Et l’équilibre budgétaire a toujours été respecté. »

Mars 2016

[ Quartier Le Long Cours - Louvigny ]



L'OEIL DE L'ARCHI : HEROUVILLE-SAINT-CLAIR

Village activités Hérouville

Au cœur du quartier Grand Parc, Le village d’activités accueille dans un même bâtiment de 2 000 m2 un Pôle médical, des logements et des activités tertiaires, artisanales et de service à la personne.
Implanté sur le site de l’ancien centre commercial du Grand-Parc, l’ouvrage se distingue par une insertion dans le site extrêmement fine, les ateliers à rez-de-chaussée viennent dialoguer avec la place basse alors que les activités aux étages supérieurs s’ouvrent sur une place et une circulation haute. L’architecture de volumes découpés donne à voir d’élégants portes-à-faux et assurent perméabilité, transparence et continuité des cheminements. Le projet, conduit par la SHEMA pour la Ville d’Hérouville-Saint-Clair, a été lauréat du Palmarés de l’architecture 2015 des CAUE bas-normands dans la catégorie bâtiments d’activités.

Architecte : Atelier Nord Sud. Urbaniste : Reichen & Robert et Diagram Architectes Urbanistes.
 

Mars 2016

Lien vers la page du projet